Aigle royal dans le massif des Écrins

L’aigle royal plane souvent au dessus de nos têtes sans que nous prenions le temps de le voir. Magnifique rapace, redoutable prédateur aérien, le bel oiseau se laisse observer en toute saison dans le massif des Écrins et les Hautes-Alpes. Sa grande taille permet de le distinguer des simples buses.

Un prédateur majestueux aux qualités de vol exceptionnelles

Aigle Hautes Alpes L’aigle royal ne semble avoir qu’une obsession : survivre et se reproduire pour transmettre ses gènes. Il cherche donc les courants d’air ascendants pour monter le plus haut possible. Doté d’une vue perçante il fixe ensuite son attention sur toutes sortes de proies potentielles (marmottes, chamois, jeunes bouquetins, petits gibiers, rongeurs etc...). Après avoir fondu sur elles et les avoir saisi dans ses puissantes serres il les tue d’un violent coup de bec. Un célèbre philosophe décrit dans une fable les points de vue très différents de l’aigle et de l’agneau dans « Généalogie de la morale ». L’aigle ayant une certaine affection pour ne pas dire une véritable tendresse pour le petit agneau. Et l’agneau une vision radicalement opposée, l’aigle étant une sorte d’ange tueur venu du ciel. La morale de chacun étant surtout liée à son point de vue...
L’aigle cercle dans les courants d’air chauds avec efficacité grâce à une aérodynamique sculptée au fil du temps, sélection et évolution darwinienne aidant. La vidéo ci dessous vous permettra d’observer ses bouts d’ailes qui permettent de réduire la traînée de vortex et donc gagner en performance de plané. Les avions de ligne modernes utilisent, par mimétisme et depuis quelques années, le même principe, cela s’appelle les winglets de bouts d’ailes.

https://youtu.be/oHM5YOZTaG8

Anecdote Vallouisienne

L’Aigle Royal est une espèce aujourd’hui totalement protégée et nous revient une petite anecdote à ce sujet. L’ancien Président de la République Valéry Giscard d’Estaing en visite dans la belle vallée de la Vallouise en 1977 s’arrêtât dans un petit troquet tenu par un agriculteur bien sympathique, avec lequel nous conversions régulièrement et avec plaisir. Le Président de la République demanda pourquoi se trouvait un magnifique aigle empaillé dans la salle. Le propriétaire des lieux, espiègle, l’œil toujours vif, lui expliqua le plus sérieusement du monde que l’aigle avait saisi un nourrisson dans son landau et qu’il fut obligé de l’abattre d’un coup de fusil pour sauver l’enfant lequel retomba directement dans le couffin…


https://www.ina.fr/video/R14028696

Nous vous proposons d’autres images d’aigle sur ce blog lors d’un lâcher après soins dans le secteur du col du Galibier dans le nord du département des Hautes-Alpes.

Liens

Publié dans Découvrir

Mots-clés: Nature, Montagne, Hautes Alpes, Vallouise

Imprimer E-mail

Afficher le formulaire de commentaire